Le printemps ? C'est une jeune fille qui vous offre des fleurs; un souvenir d'enfance qui sent bon.
C'est l'insouciance dans le parfum des fleurs et des feux de jardin.

J'aime peindre le printemps dans sa fragilité : c'est la période "juvénile" de l'année.
Les branches ont des bourgeons et les fleurs sur leurs tiges graciles sont en boutons.
C'est le printemps qui chante de mélodieux réveils, quand sur les fraîches branches sifflent les "fleurs du ciel"

A l'ombre des géants

Clarté du sud





Balade verte (35*22)


Le soupirant (27*21.5)


...


...


...


...



apolina.fr
Réalisations picturales et poétiques