La Pipe


C'est une petite chose précieuse comme un bijou,
Que l'on tient entre ses mains tel un petit joujou.
Creusée d'un petit trou, on y met ce qu'il faut,
Pour allumer le feu dans le petit fourneau.

C'est tout doux, c'est tout chaud et la faible lueur,
Consume lentement les secondes qui meurent.
C'est une intimité entre la pipe et moi,
Dans le rêve doux et lent des volutes qui tournoient.

Et mes pensées s'accrochent aux serpentins légers,
Volant dans les lointains de mon âme embuée.
Dans leur dans éphémère, en spires argentées,
Je les suis du regard dans des rêves éveillés.

Petite chose ronde, tiède comme un poussin,
Où le rêve se consume dans son petit écrin.
Et le petit fourneau doucement s'est éteint,
Comme une âme s'en va dans le petit matin.

Lina Dufour
apolina.fr
Réalisations picturales et poétiques